Du trail running dans les Hautes Alpes pour allier découvertes et entrainements

Courir en pleine nature dans les Alpes, il n’y a rien de mieux pour faire le vide et faire travailler ses muscles.Les Alpes riment généralement avec ski et sports d’hiver mais la région est également propice aux autres disciplines plein air qui vous mettent en contact avec des paysages épurés et authentiquesainsi que des randonnées hors des sentiers battus. Faisons le point sur ces trails alpins qui vous offrent plus que des simples entrainements.

Faites le tour de la Tête de Pin

C’est dans le vallon du Lautaret qu’il faut commencer le parcours. Là, vous admirerez déjà l’imprenable vue sur la Tête d’Aurouze du massif de Bure. Vous y trouverez une montée plutôt régulière et facile à parcourir, parfaite pour un entrainement de course à pied débutant ou tout simplement pour commencer un parcours d’endurance. Vous avez le choix entre suivre les sentiers de grande randonnée (GR) ou ceux préférés des animaux.

Une fois au col, vous poursuivrez avec une descente en empruntant le GR94 qui vous mènera vers lecol du Vallon de Laup. Là encore, deux options s’offriront à vous : prendre le sentier (une petite descente) qui va vers la Tour Carrée, ou aller à droite pour atteindre le fond du vallon de Laup par une pente. Mais les paysages et les vues sont nettement mieux si vous optez pour la Tour Carrée. Là, prenez une pause en appréciant quelques minutes le panorama de rêves avant de faire demi-tour. Au bout d’une cinquantaine de mètres, il y a une montée en pente conduisant jusqu’à la crête.

Parcourez la crête Nord Est et lorsque vous arriverez à un petit sommet, allez à droite pour regagner le Col du Grand Vallon. Et là, vous retrouverez le chemin qui mènera à votre point de départ. Si cela vous semble un peu compliqué à retenir, n’hésitez pas à noter l’itinéraire sur une feuille. Ce grand parcours mesure 13,3 km et convient parfaitement aux sportifs qui s’entrainent pour maitriser l’endurance dans le but de pourvoir parcourir une longue distance marathon sans prendre le mur.

Découvrez le Massif des Aiguilles Rouges et ses environs à Chamonix

Chamonix est l’une des plus belles villes des Hautes Alpes. Juste en face du majestueux Mont-Blanc se situe le Massif des Aiguilles rouges. Comparés aux autres massifs de la région, c’est le moins enneigé. En été, il est même dépourvu de neige.

À Chamonix, de nombreux sentiers vous proposent d’atteindre le sommet de Pan de Praz et du Brévent qui se trouve à 2 525 m d’altitude. Pour y arriver, courez à votre pour ne pas vous essouffler trop vite. Une fois là-haut, vous vous direz sûrement que les vues en valent tous les efforts fournis. En effet, vous serez très gâté avec la splendide vue sur l’aiguille de Chamonix, celle du Midi, le beau Mont-Blanc du Tacul, le Mont-Maudit, le Dôme du Goûter et tous les glaciers des Bossons ainsi que de Taconaz.

Après ce magnifique spectacle, prenez le sentier Grand Balcon Sud qui vous conduira vers une autre pointe nommée la Flégère. Et là, d’autres vues sur Chamonix vous attendent. Ensuite, vous pouvez rallonger votre parcours de quelques kilomètres en empruntant le télésiège qui mène à l’Index où les vues sont encore plus spectaculaires. Si vous continuez, vous pourrez aller jusqu’au Lac Blanc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *